Call Of Duty

Call of Duty (abrégé CoD à l’écrit et parfois simplifié à l’oral en Call of en France) est un jeu vidéo de tir à la première personne se déroulant pendant la Seconde Guerre mondiale. Développé par le studio Infinity Ward et édité par Activision, il est commercialisé en 2003. Il est le premier jeu de la série Call of Duty.

Call of Duty se démarque des Medal of Honor par la possibilité d’épauler son arme pour viser plus précisément et par le fait de ne pas jouer un soldat unique mais plutôt trois successivement à différentes périodes de la Seconde Guerre mondiale, chacun possédant une nationalité différente : Américain, Anglais et Russe. La mise en scène mise sur l’action de type hollywoodien : les obus tombent et explosent autour du joueur en soulevant des gerbes de terre, les balles fusent dans tous les sens, les coéquipiers tombent fauchés par les rafales ennemies, si une explosion est survenue trop près de lui, le personnage voit flou et n’entend plus rien pendant un certain temps. L’arsenal du jeu se compose d’une vingtaine d’armes dont le M1 Garand, célèbre fusil américain, le pistolet-mitrailleur Thompson, la StG 44 allemande ou encore le PPSH-41 russe.

Comme cela avait déjà été fait pour Medal of Honor : Débarquement allié, les développeurs se sont autant inspirés de la réalité que du cinéma.

  • Le fait d’incarner un parachutiste américain participant à l’assaut du D-Day dans la nuit du 5 au 6 juin 1944 rappelle le début du film Le Jour le plus long ainsi que le second épisode de la série télévisée Frères d’armes (Band of Brothers). Le début du jeu reconstitue l’instruction des parachutistes aux États-Unis à Camp Toccoa comme dans le premier épisode de la série : Curahee. Une des missions du jeu consiste à détruire les batteries du manoir de Brécourt comme dans le second épisode : Jour J. Une des cartes multijoueur se nomme Carentan comme le troisième épisode de la série et elle est une reconstitution quasi identique de la ville dans la série. La défense du village normand, dans la journée du 6 juin, contre les soldats allemands qui contrent-attaquent avec l’appui de blindés, s’inspire de la seconde moitié du film de Steven Spielberg Il faut sauver le soldat Ryan.
  • Dans la campagne britannique, la prise puis la défense de Pegasus Bridge par les parachutistes britanniques sont des évènements figurant dans le film Le Jour le plus long.
  • Le début de la campagne soviétique est clairement une reprise du début du film Stalingrad de Jean-Jacques Annaud. D’ailleurs certaines versions du jeu furent vendues en pack avec le DVD du film.
  • Au cours du jeu, une des missions (Château) consiste à libérer un officier important (le capitaine Price), prisonnier des Allemands dans un château médiéval des Alpes bavaroises, comme dans le film Quand les aigles attaquent.

La musique du jeu, digne d’un film de guerre, est composée par Michael Giacchino (déjà à l’origine de celle des Medal of Honor).


Call of Duty : la Grande offensive (Call of Duty: United Offensive) est une extension. Il a été développé par Gray Matter Studios (devenu Treyarch) et édité par Activision. Il est sorti en 2004 sur PC.

L’extension de Call of Duty possède quelques innovations :

  • On y trouve des véhicules (qui n’étaient présents que sous forme de décor auparavant). Il est désormais possible de les conduire, ce qui permet de se déplacer rapidement sur le champ de bataille. Il est aussi possible d’utiliser les 88.

Il y a pour les américains et les anglais : les jeep Willys et les Chars Sherman. Pour les russes : char T-34 et SU-152 et les jeep GAZ 67B Pour les allemands : les Horch , Panzer et les chars Elefant.

  • 11 nouvelles cartes (Arnhem, Berlin, Cassino, Foy, Italy, Kharkov, Kursk, Ponyri, Rhinevalley, Sicily, Stanjel)
  • 3 nouveaux modes de jeu (« capture de drapeau », « assaut de bases » et « domination »)
  • 5 grades en fonction du score qui donne des avantages particuliers (les avantages se cumulent):
    • Soldat (score inférieur à 10), privilèges : aucun.
    • Caporal (score compris entre 10 et 19), privilèges : grenades et munition de pistolet supplémentaires.
    • Chef d’escouade (score compris entre 20 et 29), privilèges : jumelles.
    • Sergent (score compris entre 30 et 39), privilèges : Sac d’explosif.
    • Chef de section (score supérieur à 39), privilèges : Soutien d’artillerie (disponible par le biais des jumelles).
  • il est également possible de courir, indisponible sur la version précédente.

 

"Downloads pour MOHAA et COD depuis 2002"

Aller à la barre d’outils